Vous recevez tous les jours des invitations à participer à des séminaires pour utiliser une stratégie marketing pour développer votre business de coaching sportif.

Lors de ces séminaires, des gourous du webmarketing vous vante un outil pour être le point de départ de votre stratégie commerciale.

Souvent un blog. Et de plus en plus souvent, une page Facebook.

Vous êtes déjà entrain de vous dire que je fais exactement ce que je décris.

Vous avez raison. A un détail près !

Quel outil devez-vous utiliser pour générer du trafic ?

La réponse est très simple.

Tout ce que vous voulez, à condition, que cet outil vous correspond.

Pour avoir suivi la plupart des formations web marketing à la mode, la plupart des formateurs vous inciteront à créer un blog.

A chaque fois que je découvre qu’on vous pousse à vous concentrer sur un outil (souvent parce qu’il est maîtrisé par votre formateur), je suis attristé pour les personnes qui vont suivre cette formation.

Adoptez le mauvais outil, c’est l’assurance d’un crash !

Ces personnes foncent droit dans le mur !

Vous allez être plein d’énergie (la fougue de la nouveauté)

Vous allez vous lancer sur un blog de coaching sportif. Votre gourou vous a dit que c’était « la seule et l’unique manière » d’attirer des visiteurs. Bla- Bla- Bla

Arrêtons nous quelques instants. Prenons du recul.

Avez-vous pris le temps de vous demander si cet outil est celui qui vous correspond ?

Non…?

Et pourtant, quel est l’intérêt de vous pousser à faire un blog sur le coaching sportif si vous n’aimez pas écrire ? A utiliser les réseaux sociaux juste pour faire comme tout le monde ?

Quel est l’intérêt de vous pousser vers une chaîne YouTube alors que vous ne supportez déjà pas les vidéos de tonton lors du dernier anniversaire ?

Déjà mal à l’aise ?

Utilisez l’outil qui vous correspond !

Vous utilisez systématiquement la vidéo lors de vos appels Messenger ou WhatsApp ? Vous sentez que vous êtes à l’aise ? Privilégiez YouTube, les webinaires…

Vous êtes plutôt mal à l’aise de vous voir à l’écran mais vous pourriez écrire des heures sur le coaching sportif ? Privilégiez le blog, Facebook ou Twitter.

Vous allez devoir passer des heures sur la base de votre tunnel de vente. Autant que ce soit sur un outil que vous appréciez ! Si vous devez passer des heures à écrire des articles mais que cela s’apparente à une torture… Cela va se ressentir sur votre article. Et votre prospect va le sentir !

L’idéal reste d’apprécier plusieurs outils. C’est le COMBO parfait…

Par exemple, mon outil principal, c’est mon blog. Mon outil secondaire, c’est ma page Facebook.

2 outils que j’apprécie utiliser. Sur lesquels je peux passer des heures, des journées entières sans voir le temps passer.

Mon blog m’offre une palette très variée pour partager mes connaissances. Ma page Facebook me permet d’être plus proche de ma communauté et d’interagir en LIVE.

Envie de réussir ? Commencez par identifier votre outil principal

En conclusion, si vous ne voulez pas finir droit dans le mur dans 6 mois. Commencez par identifier l’outil qui VOUS correspond.

Dans mon accompagnement individualisé avec les coachs sportifs qui me font confiance, la première étape consiste à identifier le/les outils qui correspondent à leur personnalité. Je n’impose pas d’outil.

Mon coaching ne démarrera pas, tant que vous n’aurez pas identifié votre outil.

La clef du succès repose sur l’acquisition d’un trafic qualifié dès la première étape de votre tunnel. Si votre visiteur sent que vous n’êtes pas à l’aise. Ne perdez pas votre temps, vous êtes déjà dans le mur.

Et vous ? Avez-vous déjà vécu cette situation ? N’hésitez pas à vous enregistrer et laisser un commentaire en bas de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *